Warning: mysql_get_server_info() [function.mysql-get-server-info]: Can't connect to local MySQL server through socket '/var/run/mysqld/mysqld.sock' (2) in /home/archimusn/www/wp-content/plugins/businesshours/businesshours.php on line 20

Warning: mysql_get_server_info() [function.mysql-get-server-info]: A link to the server could not be established in /home/archimusn/www/wp-content/plugins/businesshours/businesshours.php on line 20
Neufs (création 2016) | Archimusic

Neufs (création 2016)

Neufs (création 2016)

Composition, direction et saxophone : Jean-Rémy Guédon | Ensemble Archimusic  | Piano : Véronique Biel et Tomomu FUJIWARA| Contrebasse: Bruno Chevillon et Mathias Lopez | Violoncelle : Pierre Decamps | Guitare : Pierre Durand | Percussions : Maxime Echardour | Basson : Mehdi El Hammami | Clarinette : Véronique Fèvre | Accordéon : Aude Giuliano | Chant : Céline Lali et Eric Ruf | Violon : Suzanne Marie et Mathieu Neveol | Clarinette basse : Thomas Savy | Regard à la mise en scène : Julie Desprairies |

Ecrit par Jean-Rémy Guédon pour le grand ensemble, NEUFS ou la métaphysique acoustique d’un ensemble, est un jeu de combinaisons orchestrales, du duo au grand ensemble qui constitue une suite de pièces protéiformes en termes d’effectifs comme en termes de styles musicaux. Se pencher à nouveau sur le « métier à métisser » les styles pour tâcher de produire une œuvre sphérique, sereine et homogène avec ces ingrédients multiples. Montrer en somme que le temps lie les éléments comme les hommes, aussi loin soient-ils les uns des autres.

Création les 15 et 16 décembre 2016 au Triton (Les Lilas)
Disponible en tournée à partir de janvier 2017

Interview de Jean-Remy Guédon

L’ensemble Archimusic que je dirige est constitué depuis plus de vingt ans de musiciens de pratique classique et de jazzmen. Avec les musiques associées autour de ces deux grands pôles, nous embrassons un spectre stylistique très large et je compte bien en jouir.

Neufs : « Le nombre 9 semble être la mesure des gestations, des recherches fructueuses et il symbolise le couronnement des efforts, comme mener à terme une création, il annonce une fin et un recommencement, une transposition sur un nouveau plan, donc l’idée de germination, de création d’autre chose »

Métempsychose : « La doctrine de la transmigration des âmes fut très répandue chez les anciens. Elle dérive probablement du panthéisme oriental et de son système d’émanations ; au sein de la nature, d’après les penseurs hindous, un seul esprit, une vie unique circulent sous l’infinie variété des formes ».

Il s’agit de faire circuler la musique de « Neufs » à travers les diverses combinaisons orchestrales, du duo au grand ensemble pour constituer une suite de pièces protéiformes en terme d’effectifs comme en terme de styles musicaux. Se pencher à nouveau sur le « métier à métisser » les styles pour tâcher de produire une œuvre sphérique, sereine et homogène avec ces ingrédients multiples. Montrer en somme que le temps lie les éléments comme les hommes, aussi loin soient-ils les uns des autres.

Si le jazz et l’improvisation sont présents dans mon écriture, il n’en reste pas moins que j’aime écrire des pièces des musiques du monde, mais aussi s’approchant de la musique contemporaine, des chansons etc. « Neufs » est une belle occasion de servir mes amis musiciens en allant au plus près de leur cœur de métier.

Comme fondation de cet édifice et pour étayer la structure, j’utilise un « ciment de représentation » autour du chiffre 9.

8 + 1 = 9 L’ensemble Archimusic est constitué de 8 membres permanents (artistiquement). Une personne en plus est associée à cette aventure : elle a crée l’ensemble avec moi il y a 23 ans, c’est Véronique Fèvre.

9  Les 9 muses de la mythologie grecque dont j’utilise le nom et le sens pour les différents mouvements. Ces dernières étant les intermédiaires entre les créateurs et Dieu. Pour « Neufs », il s’agit des musiciens de l’ensemble Archimusic et leurs proches. Ces messagers magnifient mes compositions pour les donner au public.

9 degrés La « gamme » Gwo ka est pensée sur une échelle de neuf pas :

Fruit des travaux de Gérard Locquel, elle est caractérisée par sa non octaviation. Je la travaille à l’instrument depuis plus de deux années. J’ai intégré la méthode de gwo ka moderne de Gérard Locquel à mon jeu et me suis constitué un réservoir de phrases que j’assemble, avec lesquelles je compose d’ores et déjà. D’un point de vue harmonique, ces échelles autorisent plusieurs modes compositionnels : harmonie traditionnelle, plus moderne (accords suspendus, de neuvième sans tierce etc.) et atonalité. La méthode de gwo ka modèn s’apparente au Thesaurus of scales de N. Slonimsky. Elle flirte parfois avec les phrasés de Steve Coleman, les deux sont d’ailleurs aux Amériques, issus dans une histoire forte.

Enfin, je fais appel à la chorégraphe Julie Desprairies pour qu’elle « jette un œil neuf » sur nos corps qui jouent. Elle est experte pour lever les ambiguïtés qui peuvent parasiter l’attention pendant les concerts. Elle mettra en scène les déplacements des artistes issus des mouvements de la suite qui finit sur la dernière pièce en tutti. Julie Desprairies est la compagne indispensable des productions de l’ensemble Archimusic.

Avant de clore cet argument, je me dois de vous expliquer le caractère original des modalités d’exécution de cette création. Si « Neufs ! » sera créé en intégralité le 25 novembre et repris le 26 novembre 2016 au Triton aux Lilas, chaque pièce (du nom de chaque muse) sera crée en amont à partir d’avril 2016. Depuis le printemps 2015 , chaque musicien de l’ensemble se voit attribué une carte blanche annuelle pour trois soirs consécutifs dans un petit espace officiellement géré par l’association Archimusic: La Boutique du Val à Meudon. Chaque fragment sera donc joué 3 fois avant la création du tout à l’exception d’Uranie, la pièce en tutti qui sera crée le 25 novembre 2016.

En conclusion, il est étonnant que ce chiffre neuf, le dernier des chiffres avec sa forme bombé comme en gestation, annonce le début d’autre chose, d’un nouveau monde car après le 9, c’est un nombre à deux chiffres qui s’annonce. Le 9 parle aussi  de l’amour universel, issu des grandes ouvertures de conscience, la fraternité, l’humanitaire, le sentiment inconditionnel de la confiance aux immenses potentiels humains.

Les différentes pièces de NEUFS ! Leurs interprètes et leurs instrumentations

1) Calliope : Fabrice Martinez trompette et Bruno Chevillon contrebasse
Trompette et contrebasse

2) Erato : Véronique Fèvre, Eric Ruf, Véronique Briel et Suzanne Marie
Clarinette, voix, piano et violon

3) Thalia : David Pouradier Duteil et Sandrine Conry
Batterie et voix

4) Eutherpe : Vincent Arnoult, Guillaume Pierlot et Mehdi El Hammami
2 Hautbois et basson

5) Terpsichore : Emmanuelle Brunat et Maxime Echardour
Clarinette basse, percussions, voix (distribution en cours)

6) Clio : Yves Rousseau, Pierre Durand et Thomas Savy
Contrebasse, guitare et clarinette basse

7) Polymnie : Nicolas Fargeix, Mathieu Névéol, Aude Giuliano et Mathias Lopez
Clarinette, violon, accordéon et contrebasse.

8) Melpomène : Vincent Reynaud, Tomomi Fujimura et Pierre Decamps
Basson,  piano et violoncelle.

9) Uranie : ensemble Archimusic au complet et invités.
Hautbois, 2 clarinettes, 2 clarinettes basse, 2 bassons, 1trompette, 1 saxophone, 2 contrebasses, 1 percussion, 1 batterie, 1 accordéon, 1 guitare, un violoncelle, 2 violons, 1 piano, 3 voix

 

Quelques mots sur Gérard Locquel, sa méthode et la rencontre avec Jean-Rémy Guédon

 

Partagez :