Les lignes qui sonnent

Les lignes qui sonnent

Percussions : David Pouradier Duteil | Peinture : Anne Vignal

Les synesthésies sont partout dans la musique et la peinture : tel plasticien donne du rythme à une toile, tel musicien a une couleur de jeu particulière. Après un coup d’essai « pour voir » en avril 2018, la peintre Anne Vignal et le percussionniste David Pouradier Duteil ont réalisé que leur performance commune soulevait des questions fondamentales dans leur travail. Ils décident aujourd’hui de poursuivre ce cheminement à deux.

Dans cette performance, les artistes déplacent leur pratique habituelle vers une zone synonyme d’inconfort. Pour la peintre il s’agit d’appliquer à son travail une temporalité opposée à celle de l’atelier : c’est le temps qui dicte la toile et non l’inverse. C’est aussi un processus souvent intime et solitaire qui est exposé « sur scène », devant un public. Pour le percussionniste, occuper à ce point l’espace sonore durant presque une heure est un tour de force. Sans penser que la fonction de batteur est toujours synonyme de collaboration avec un ou plusieurs musiciens.

S’appuyant sur une complicité de très longue date, ils s’accompagnent l’un l’autre dans une improvisation qui les invite à repousser les limites de leurs savoir-faire. C’est au moment où l’on « ne sait plus », que la création démarre. Les Lignes qui Sonnent ouvrent des portes nouvelles, ou de celles qu’on avait oubliées depuis longtemps.

Précédemment :

Vendredi 06 avril 2018 à la Boutique du Val
Mercredi 06 février 2019 au Centre d’art et de culture de Meudon.

À venir :

Partagez :