APEROPERA - Les Noces de Figaro

APEROPERA – Les Noces de Figaro

Date27 mai 2018

Début17:30

Fin20:30

LieuLa Boutique du Val

Adresse17 rue des Vignes, 92190 Meudon

StyleProjection d'opéra à l'heure de l'apéro

TarifEntrée libre

Réservationjereserve@archimusic.com / 01 74 34 35 33

Un opéra sur grand écran et l’apéro à l’entracte, difficile de mieux envisager la fin du week-end…
Projections gratuites en partenariat avec le Festival d’Aix-en-Provence, Arte, la Fondation Orange et le CIC Lyonnaise de Banque.
Aix couleur-impression CMJN

W.A Mozart (1756-1791)
Direction musicale: Jérémie Rohrer
Mise en scène: Richard Brunel

Opera buffa en quatre actes K.492Livret de Lorenzo da PonteCréé le 1er mai 1786 au Burgtheater de Vienne

 
Dramaturgie : Catherine Ailloud-Nicolas
Décors : Chantal Thomas
Costumes : Axel Aust

Lumière : Dominique Borrini

Il Conte di Almaviva : Paolo Szot
La Contessa di Almaviva : Malin Byström
Susanna : Patricia Petibon
Figaro : Kyle Ketelsen
Cherubino : Kate Lindsey
Marcellina : Anna Maria Panzarella
Bartolo : Mario Luperi
Basilio : John Graham-Hall
Don Curzio : Emanuele Giannino
Barbarina : Mari Eriksmoen*
Antonio : René Schirrer
Choeur : Les Arts Florissants
Orchestre : Le Cercle de l’Harmonie

 

Nouvelle production du Festival d’Aix-en-Provence

En coproduction avec l’Opéra de Dijon – coproducteur associé : Opéra-Théâtre de Saint-Etienne

Des premières lueurs de l’aube aux ombres du soir, il se passe bien des choses au château du comte Almaviva. On peut y voir le valet Figaro préparer ses noces avec la soubrette Susanna, l’adolescent Chérubin courir les jupons, le comte rétablir le droit de cuissage, la comtesse pleurer ses rêves d’antan, trois intrigants comploter vainement. Et le désir faire tourner cette ronde folle. A l’issue de quatre actes menés à train d’enfer entre farce et vague à l’âme, Figaro aura enfin épousé Susanna et leurs aventures auront donné lieu au plus galvanisant des opéras mozartiens. Triomphe du dramma giocoso, c’est-à-dire de l’opéra bouffe tel qu’il s’est développé au cours du XVIIIe siècle, ce fameux opéra de Mozart rend justice au sous-titre de la pièce de Beaumarchais dont il s’inspire : dans sa version lyrique, ce Mariage de Figaro a toute l’étourdissante frénésie d’une «folle journée».

Partagez :

Livre d'or virtuel: profitez-en pour donner votre avis à tout moment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.